Alerte Education Sexuelle - 2017

Mary

CALDERONE

La passionaria de l'éducation sexuelle

Fiche d'identité

  • Née en 1904, décédée en 1998.

  • Physicienne, elle s'est prise de passion pour l'éducation sexuelle. Elle a fait changer la position de l'American Medical Association au sujet de la contraception.

  • Son 2e mari, franck Calderone, est devenu haut fonctionnaire à l'OMS dans les années 40.

  • En 1953, elle devient directrice médicale de la Planned Parenthood Federation of America et entame le combat pour l'avortement.

  • En 1964 elle fonde le Sex Information and Education Council of the United States (SIECUS), toujours actif, afin d'intégrer la santé sexuelle à la santé tout court et d'établir l'éducation à la sexualité dès le plus jeune âge.

 

Lobbying pour l'éducation sexuelle dès la maternelle

SIECUS a bénéficié dans les années 60 du tout premier don de la Play Boy Foundation, de Hugh Hefner. Son "journal" recommandait également aux parents l'éducation sexuelle version SIECUS.

En 2014, d'après le rapport annuel de SIECUS, on trouvait parmi les donateurs l'UNESCO, le Planned Parenthood Federation of America, la fondation Ford, comme toujours, ainsi que diverses organisations de promotion de la "santé sexuelle" et des "droits sexuels" (pour un montant total inférieur à 1 millions de dollars).

C'est cette organisation qui a été le fer dans lance de l'éducation sexuelle aux USA, dans la version qu'on connait aujourd'hui, c'est-à-dire dès le plus jeune âge, en prêtant aux enfants une sexualité dès la naissance sans rappeler qu'ils doivent être protégés des relations sexuelles avec des adultes. D'ailleurs, il ne s'agit jamais de prévention des abus et autres maltraitances, mais de normalisation de pratiques sexuelles adultes auprès des enfants.

Les enfants, des "êtres sexuels" dès la naissance?

Aujourd'hui, cependant, SIECUS rappelle que les rapports sexuels entre adultes et enfants, de même que l'inceste, les viols et le harcèlement sexuel "sont répréhensibles". Mais, il recommande l'éducation sexuelle "dès la naissance" car "il s'agit d'un processus tout au long de la vie". Cette éducation sexuelle doit en outre être dispensée à l'école par les enseignants qui doivent donc être entraînés à cela.

SIECUS, parfois, ne semble pas très loin de proposer la diffusion de pornographie aux élèves: "SIECUS considère que du matériel visuel, imprimé ou en ligne sexuellement explicite peut être un support éducatif ou personnel précieux lorsqu'il est utilisé de manière sensée selon l'âge et le niveau de développement du spectateur".

En 1980, Calderone, s'exprimant devant le public du congrès annuel de l'American Panned Parenthood Physician, a déclaré que le premier objectif de SIECUS était d'enseigner à la société "l'importance vitale de la sexualité des enfants et des nourrissons".

On retrouve le Dr Calderone à la conférence de 1975 de l'OMS qui a jeté les bases de l'éducation sexuelle (voir notre section Documents de l'ONU & Co).

Des liens étroits entre SIECUS et l'institut Kinsey

SIECUS a donc milité pour le développement de l' "éducation sexuelle". Mais à cette époque, les seuls travaux sur lesquels il était possible de se baser étaient ceux d'Alfred Kinsey, qui passait pour une référence malgré l'inconsistance de ses travaux.

SIECUS ne s'est pas privé de mettre en avant les "recherches" et publications de Kinsey et son équipe, pour légitimer un soi-disant "besoin" de cette "éducation sexuelle" dès la maternelle.

Les liens entre l'institut Kinsey, qui a obtenu en 2014 le statut consultatif auprès du conseil économique et social de l'ONU, où on discute notamment de ce genre de choses, et SIECUS (qui a obtenu ce statut en 2012), sont nombreux:

  • Les travaux des chercheurs du Kinsey Institute sont cités en référence dans les documents de SIECUS. Ce qui a par exemple permis à Calderone de dire que "les professionnels qui ont étudié les enfants ont affirmé la forte sexualité des nouveaux-nés" ("professionals who study children have affirmed the strong sexuality of the newborn").

  • Wardell Pomeroy [1], qui avait travaillé avec Kinsey sur son grand ouvrage sur la sexualité des hommes, a été l'un des personnages à l'origine de la création de SIECUS afin de développer l' "éducation sexuelle". Ceci, avec une aide financière de Hugh Hefner, le patron de Play Boy, qui a fait plusieurs financements vers la "recherche" en matière de sexualité, de pornographie ou d' "éducation à la sexualité" à cette époque.

  • L'Institut Kinsey comme SIECUS répandent l'idée que les enfants, y compris les tout-petits, sont sexualisés et ont une sexualité. En 2003, l'Institut Kinsey a même publié "Sexual Developpment in Childhood" (le développement sexuel dans la petite enfance) qui présente les "dernières recherches" dans ce domaine et propose des axes de recherches futures.

-------------------------------------------------------

[1] Pomeroy a aussi été le premier directeur de l'Institute for the Advanced Study of Human Sexuality (IASHS), créé en 1968 à San Francisco pour donner des diplômes en matière de sexualité.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now